(Parisien) Non, Boris Johnson n’a pas insulté la France en posant le pied sur la table devant Emmanuel Macron

(Parisien) Sur les réseaux sociaux, les internautes s’insurgent du pied du Premier ministre britannique posé sur une table à l’Elysée. Une photo trompeuse.

 Boris Johnson, le pied sur la table à l’Elysée. Cette image figée ne montre pas la réalité du geste du Premier ministre britannique.
Boris Johnson, le pied sur la table à l’Elysée. Cette image figée ne montre pas la réalité du geste du Premier ministre britannique.  Christophe Petit Tesson/REUTERS

Boris Johnson est abonné aux gaffes et aux polémiques. Pour sa première à l’Elysée, il n’a pas dérogé à ses habitudes, déclenchant l’ire de certains internautes en raison d’une attitude jugée irrespectueuse. Mais cette fois, pas sûr que les remontrances soient justifiées. En cause, une photographie du tout nouveau Premier ministre britannique, qui sur ce cliché publié sur les réseaux, pose un pied sur une table basse de l’Elyséelors de sa rencontre avec Emmanuel Macron du jour.

Une image qui dans une forme de raccourci, pourrait représenter la position anglaise à l’égard de l’Europe dans le contexte du Brexit… Sur Twitter des mèmes sont déjà apparus et les commentaires à l’égard de l’ancien maire de Londres sont loin d’être élogieux. La réputation de « BoJo le clown » alimentant le flot de commentaires désobligeants.

Voir l'image sur Twitter

1918:02 – 22 août 2019Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité20 personnes parlent à ce sujet

Macroniste clash@MacronisteClash

Trop marrant ce #BorisJohnson.

Voir l'image sur Twitter

1517:45 – 22 août 2019Informations sur les Publicités Twitter et confidentialitéVoir les autres Tweets de Macroniste clash

L’histoire aurait pu être belle pour les amoureux de la « perfide albion bashing » mais la réalité est toute autre.

Le démenti de la vidéo et des coulisses

Tom Rayner, journaliste de Sky News, a diffusé sur Twitter une brève vidéo de l’agence Reuters montrant l’intégralité de la scène qui dément la version des internautes. Le journaliste explique aussi le contexte et ce que les deux hommes politiques se disent. « Voici la vidéo Reuters de Boris Johnson « mettant le pied sur les meubles de l’Elysée ». Il semble que le président Macron faisait la causette en laissant entendre que la table fonctionnerait aussi bien qu’un marchepied si le Premier ministre voulait s’allonger, ce que Johnson fait alors en plaisantant » explique le journaliste qui n’était pourtant pas présent.

Tom Rayner@RaynerSkyNews

WATCH: Here’s the Reuters video of Boris Johnson putting his foot on the Elysee furniture. It seems President Macron was making small talk suggesting the table would work equally well as a footstool should the PM want to recline, which Johnson then jokingly does2 59216:42 – 22 août 2019Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité2 032 personnes parlent à ce sujet

Boris Johnson s’en excuse même en faisant un geste du bras en direction des photographes.

« Pas forcement prévu pour être public »

« la scène se déroule en petit comité et nous (le pool photo) arrivons à la seconde même où il (Boris Johnson) entame ce geste et il le stoppe net net en voyant les journalistes arriver. Mais je confirme que cela se passait sur le ton de l’humour mais pas forcement prévu pour être public » a précisé au Parisien Christophe Petit Tesson, auteur de cette photo au succès fou sur les réseaux sociaux.

christophe petit tesson@chptesson

😊

French President Emmanuel Macron and British Prime Minister Boris Johnson (the guy with his shoe on the table ) during their meeting at the Elysee Palace in Paris, France, 22 August 2019 for @epaphotos

Voir l'image sur Twitter

5417:55 – 22 août 2019Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité38 personnes parlent à ce sujet

On est donc loin d’un geste insultant envers Emmanuel Macron et la France. Une histoire de photographie pas sans rappeler la polémique Éric Woerth d’il y a quelques jours. Nul doute toutefois que l’image fera le tour du monde dans les prochaines heures.